Que-wa ? Je suis en retard ? Mais nan, pas du tout. Du tout…

Bref, c'était un bon épisode. Pas autant que le précédent, mais bon quand même.

Enfin on voit qu'on est dans une série d'horreur et la storyline s'assombrit. On découvre également la hantise d'un des personnages que j'aime plutôt bien : Joel. Le fait que sa caméra soit la seule chose qui puisse lui permettre de séparer ses hallucinations de la réalité est à la fois bien pensé et un peu grotesque. Le fait est qu'apparemment, plusieurs campeurs auraient une liaison au camp, rappelant le fait que tous les passagers du vol 815 avaient un lien à l'île.

Le fait qu'il aient tué Cricket est à la fois osé, et à la fois très peu. Sa mort était loin d'être choquant ou surprenante, comme pouvait l'être celle de Graham, mais fait son petit effet. Qui restera vivant jusqu'au bout ?

J'ai hâte de connaître la suite avec le flash-back sur Deb.