Alors, encore un bon épisode. 

On respire de moins en moins, car plus l'intrigue principale se précise et devient de plus en plus intense. Au Camp en tout cas, je ne me suis pas ennuyé et j'étais à fond à chaque minute.

Gros point négatif : Les flash-backs. Probablement les plus inutiles de toute la série. Je ne sais pas, quel en est l'intérêt ? Le fait que Jessie ne sait pas avoir confiance, et ne sait plus qui croire du coup ? Mouais, très bof.

Je suis très déçu de la mort de Joel, malgré le fait que je l'avais prévue. Déçu surtout parce que ça aurait pu être Alex qui allait mourir. Et ça je le voulais.

Le plot twist de Holyoke qui est en fait bon, d'accord. Je dirais même que c'est bien, très bien. Certains détails des épisodes me reviennent en tête, et me font quand même douter.

Et Amy en démon, mmmoui. C'est intéressant. Et intriguant. Je ne vais pas dire que c'est génial ou quoique ce soit, mais je me suis habitué au côté kitsch de la série, alors ça passe. 

En gros, l'histoire est très intéressante et j'ai hâte de la suite.